Bien choisir ses luminaires selon les pièces

Il est évident qu’une salle de bains ne s’éclaire pas comme un salon, un bureau ou une chambre. Cependant, il n’est pas toujours facile de savoir quel éclairage choisir selon la pièce et les habitudes de chacun. Petit point sur les luminaires de toute la maison.

Les différents types d’éclairage

Il existe quatre types d’éclairage. L’éclairage directionnel est, comme son nom l’indique, dirigé vers une zone ou un objet précis pour une mise en valeur immédiate. A l’inverse, l’éclairage indirect sera dirigé vers le plafond pour un éclairage tamisé et plus doux, comme les guirlandes lumineuses par exemple. De la même façon, un éclairage diffusé offrira une lumière tamisée car il est caché. Enfin, l’éclairage balisé offre, comme l’éclairage directionnel, une lumière directe sur une zone précise : petits spots encastrés dans un placard ou dans des marches d’escaliers notamment.

Les différents types d’ampoule

Qui dit éclairage, dit bien sûr ampoule, mêmes’il est parfois difficile de s’y retrouver dans le large panel proposé dans le commerce. Les halogènes vous donneront un éclairage vif et puissant mais consomment énormément. Pour un éclairage intermédiaire, privilégiez les ampoules basse consommation, idéales pour les endroits que vous éclairez longtemps, une salle à manger le temps d’un repas par exemple. Pour un éclairage intime et tamisé, les ampoules LED sont la meilleure option.

Quelle lumière pour quelle pièce ?

Le secret réside souvent dans l’alternance entre toutes les options disponibles. Ainsi, dans la cuisine, un éclairage puissant sera nécessaire dans la zone de préparation des repas mais vous pourrez installer un éclairage moins éblouissant, comme une dalle LED, pour un repas convivial et chaleureux. Il en va de même pour la salle de bains : choisissez un élégant plafonnier ou une suspension design pour éclairer toute la pièce puis ajoutez une applique ou des spots au-dessus de la vasque pour vous préparer le matin en toute tranquillité. Les chambres garderont le même schéma d’alternance d’éclairage : discret au niveau du lit, plus vif pour la zone dressing. La tendance est d’ailleurs à l’éclairage caché dans l’espace sommeil avec des têtes de lit qui intègrent directement une lumière, que ce soit sous forme de petits spots encastrés ou de rubans LED qui diffuseront un éclairage tamisé, idéal pour favoriser de douces nuits. En revanche, côté dressing, vous devrez privilégier des éclairages plus francs comme des spots dirigeables. L’idéal ? Des spots à détecteur de mouvement. Ils vous éviteront de rechercher les interrupteurs.

L’importance des couleurs

Le dernier élément à ne pas négliger pour un éclairage optimal de chaque pièce est la couleur des murs et du sol. En effet, sachez que le lino ou la moquette ne renvoient pas la lumière tandis que le parquet vitrifié ou le carrelage contribueront à la luminosité de votre pièce. Evitez cependant le carrelage blanc qui pourrait éblouir et rendre l’éclairage désagréable. En outre, pour les murs, préférez des peintures laquées ou satinées, dans des tons chauds ou blanc.

Et si vous ne vous y retrouvez toujours pas, faites appel à un décorateur. Le site habitissimo vous mettra en contact avec de nombreux professionnels à même de vous guider et de vous conseiller dans les choix les plus judicieux pour votre intérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Obligatoire *